Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par E-R

Bovins :

Animaux au corps lourd, au crâne large surmonté de cornes chez les deux sexes et au muffle toujours humide. Ils appartiennent à la famille des bovidés. Les bovins fournissent de la viande, du lait et du cuir. Certains d'entre eux sont des animaux domestiques.

1- Caractéristiques physiques :

Les bovins sont des mammifères à sabots et à nombre pair de doigts. Ils font partie des ruminants, c'est-à-dire qu'ils possèdent un estomac à quatre compartiments : la panse, qui représente 80% du volume total de l'estomac, le feuillet et la caillette. Les aliments sont régurgités dans la bouche, remâchés, puis retournent à l'estomac, et ce plusieurs fois de suite. C'est la rumination
Seuls les aliments très finements broyés passent ensuite dans la caillette, où a lieu la vraie digestion. 
Les dents des bovins sont en nombre réduit, les incisives supérieures ayant disparu. Comme les autres animaux de la famille des bovidés, ils possèdent une paire de cornes creuses non ramifiées permanentes et présentes chez les deux sexes. Les bovins possèdent également un grand repli de peau qui pend sous le cou, le fanon.

2- Domestication et races modernes :

Le boeuf européen représente la grande majorité des bovins domestiques, si bien que l'on oublie pafois les autres espèces. Parmi ces dernières, la plus importante est le zébu caractérisé par une bosse au niveau du garrot, qui est unre poche de graisse. Originaire de l'Inde, le zébu est aujourd'hui largement répandu en Afrique et en Asie. On le trouve également, mais en plus petit nombre, en Amérique du Nord, en Amérique centrale et dans les parties septentrionale et centrale de l'Amérique du Sud.

Le yack ou boeuf grognant se rencontre au Tibet, tandis que l'on trouve une espèce appelée banteng en Malaisie. Un autre type de bovin, le gayal, qui est une variété de gaur, c'est-à-dire de boeuf sauvage, est originaire de l'Inde. Les buffles sont  principalement représentés par le buffle d'eau, surtout présent en Asie  et au Moyen-Orient, mais aussi en Europe de l'Est et même en Italie.

Les bovins européens descendent problablement d'une espèce sauvage, l'aurochs, qui fut domestiquée dans le sud-est de l'Europe il y a environ 8500 ans. Elle aurait disparu d'Europe au XVIIe siècle. Le zébu fut domestiqué dans le sud de l'Asie à peu près à la même époque. Les documents anciens indiquent que les bovins étaient utilisés comme bêtes de somme, comme animaux de sacrifices, mais aussi pour leur lait et parfois pour leur viande.
Le concept et l'élaboration des croisements modernes de bovins ont débuté vers le milieu du XIXe siècle. La plupart des races modernes furent créées durant la seconde moitié de ce siècle. Des bovins ayant des caractéristiques similaires étaient cependant déjà présents dans ces régions avant que n'apparaisse le concept de race. Aujourd'hui, on dénombre environ 274 races principales et de nombreuses variétés. Il existe différents critères pour distinguer et reconnaître les races, comme la taille et le poids ou la couleur.

Vaches laitières :

Parmi les principales races qui ont été essentiellement développées pour produire du lait, citons les frisonnes, les normandes, les flamandes, les ayrshire, les brunes des Alpes, les jersiennes et les tarentaises. Ces différentes races sont souvent issues de régions différentes. Par exemple, la frisonne vient des Pays-Bas, les ayrshire d'Ecosse, les jersiennes de l'Ile Anglo-Normande de Jersey, les autres de diverses régions françaises ou limitrophes.
La plus grande de ces vaches est la frisonne, qui pèse au moins 675kg à l'âge adulte. Elle est noir et blanc (robe pie noire), mais quelques individus peuvent être rouge et blanc. La couleur des autres espèces est très variable : par exemple, la normande est rouge et blanc (robe pie rouge), la brune des Alpes varie du brun grisâtre très clair au brun foncé, la tarentaise est rousse, l'ayrshire peut être rouge, brune ou acajou avec des nuances de blanc. La jersienne varie du gris clair au fauve très foncé, généralement uni mais parfois marqué de taches blanches.
Les races de laitières se distinguent également par le volume et la composition du lait qu'elles produisent. Ce sont les frisonnes qui produisent le plus grand vulume de lait : en moyenne 7890kg par vêlage. Il y a un vêlage par an. Mais ce sont chez les vaches les moins productives que l'on trouve le lait le plus riche en corps gras (5%, alors que les frisonnes fournissent un lait qui n'en contient que 3,61%).

Bétail de boucherie :

Le bétail de boucherie a surtout été sélectionné pour la production de viande, et de nombreuses races ont été développées ou adaptées dans cet objectif. Les races : charolaise, limousine, blonde d'Aquitaine, hereford, aberdeen-angus, brahmane et simmental sont les plus importantes.
Là encore, comme pour les races laitières, les couleurs sont très variables. Les boeufs charolais sont blancs ou crème, les limousins roux, les blonds d'Aquitaine ont un pelage fauve, les hereford se caractérisent par un pelage roux et une tête blanche. L'aberdeen-angus est une race particulière, dépourvue de cornes et au pelage entièrememnt noir. Les brahmanes sont de couleur blanche avec de larges oreilles tombantes et un grand fanon. Certaines races n'ont pas de couleur vraiment spécifique : par exemple, celle de la simmental varie de rouge et blanc à blanc uni, en passant par jaune fauve.

Commenter cet article